• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • art

L’Entête concerne les lots 91, 92 et 93 Trois…

Lot 91
12 000 - 15 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 13 750 €

L’Entête concerne les lots 91, 92 et 93 Trois…

L’Entête concerne les lots 91, 92 et 93

Trois folios du manuscrit dit « Des Cinq Sourates »
Ces trois pages proviennent d’un manuscrit coranique célèbre dit « Des Cinq Sourates ». En effet, le manuscrit contenait à l’origine les cinq sourates du Coran qui commencent par le verset Al-hamdu li’Llah (Louange à Allah) : sourate I (Al-Fatiha), VI (Al-An’am), XVIII (Al-Kahf), XXXIV (Fatir) et XXXV (Ya Sin). Cette sélection de sourates est relativement commune pour les livres de prières, notamment à l’usage des pèlerins de La Mecque (Islamic Calligraphy, Calligraphie Islamique, Genève, 1988, cat.100). Nos trois pages proviennent toutes de la sourate VI, Al-An’am, Les Troupeaux, et deux des folios sont consécutifs, contenant les versets 138 à 142.
Le manuscrit est copié dans le style muhaqqaq dont chaque lettre à l’encre noire a été cernée d’un mince filet d’or. L’ancien conservateur, David James, évoque le manuscrit en ces termes : « l’un des plus fins de ce type produit à la fin du XIVe ou au début du XVe siècle [..] Le muhaqqaq est exécuté dans une perfection sans faute égalée seulement par le Coran d’Ibn al-Suhrawardi copié à Bagdad dans les premières années du XIVe siècle » (David James, After Timur, Oxford, 1992, p. 16).
Les marqueurs de verset enluminés sont d’une extrême finesse. Bien que très peu de pages semblent avoir conservé leur enluminure marginale d’origine, un de nos folios est décoré d’un très beau et grand médaillon circulaire qui a été rapporté d’un autre folio. Une des pages décorées d’un titre de sourate est publiée par Abolala Soudavar (Art of the Persian Courts, New York, 1992, pp. 50-51). Soudavar note que les enluminures, notamment la palmette qui apparaît au-dessus d’une des bismallahs, rappellent l’art Ilkhanide bien qu’elles soient plus élaborées. Le colophon de ce manuscrit subsiste et donne le nom du scribe en tant que Abu Muhammad ‘Abd al-Qayyum bin Muhammah bin Kirmanshah al-Tabrizi (de Tabriz). Soudavar suggère que le manuscrit fut copié à Bagdad pendant le règne du Jalayride Shaykh Uways (r. 1356-74).

Pour d’autres pages de ce manuscrit, voir : Collection Rifaat Sheikh El-Art, Riyadh (Islamic Calligraphy, Calligraphie Islamique, Genève, 1988, cat.100) ; Ancienne Collection Abolala Soudavar, désormais à la Sackler Gallery, Washington (Islamic Calligraphy, Calligraphie Islamique, Genève, 1988, cat. 102) ; Collection Nasser D. Khalili, Londres (David James, After Timur, Oxford, 1992, p. 16, cat. 1) ; La David Collection, Copenhague (Kjeld Von Folsach, Art from the World of Islam in the David Collection, Copenhagen, 2001, fig. 8, p. 59). 
D’autres folios sont passés dans les ventes publiques suivantes : Sotheby’s, Londres, 9 avril 2008, lot 24 ; 8 octobre 2008, lot 18 ; 8 octobre 2008, lot 19 (un double folio) ; 1 avril 2009, lot 6 ; 7 avril 2015, lot 213 ; Christie’s, Londres, 7 octobre 2008, lot 25 et 26 et Bonhams, Londres, 8 octobre 2009, lot 12 et lot 13.


FOLIO A
folio du manuscrit dit « Des Cinq Sourates », peut-être Bagdad, Iraq Jalayride, vers 1370
Texte en arabe sur papier, comprenant la Sourate VI, al-an’am - Les Troupeaux, v. 151 (fin) jusqu’à v. 153 (milieu). Cinq lignes en beau muhaqqaq à l’encre noire, chaque lettre cernée d’or, les marqueurs de versets enluminés à l’or, bleu et noir, le texte dans des réglures d’or, rouge, bleu et noir, une réclame rajoutée plus tardivement. Le folio a conservé ses marges d’origine, anciennes restaurations (coin inférieur droit), beau médaillon marginal enluminé, probablement d’origine mais rapporté dans la marge.
Dim. folio : 43,2 x 35 cm.

An illuminated folio from the ‘Five Suras’ manuscript, probably Jalayrid Baghdad, circa 1370
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue