• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • art

Jules BARBEY D’AUREVILLY (1808-1889). L.A.S.,…

Lot 15
700 - 800 €

Jules BARBEY D’AUREVILLY (1808-1889). L.A.S.,…

Jules BARBEY D’AUREVILLY (1808-1889). L.A.S., Lundi 13 [octobre 1856 ?], à un Vicomte [d’Yzarn-Freissinet] ; 2 pages et demie in-8 à l’encre rouge (petite fente au pli médian).
Belle lettre au sujet des Pensées grises du vicomte. « J’ai lu vos épreuves intégralement. Mon impression est celle-ci : je brusque tout. Livre subjectif, – trop peut-être – poétique, – d’un coloris agréable, – des méditations poétiques en prose. Vous auriez pu tout aussi bien les faire en vers […] La seule chose qui manque peut-être encore ici, c’est l’originalité profonde, mais tant mieux pour le succès ! Votre livre donne le si bémol de toutes les âmes bonnes, pieuses, distinguées et très sensibles, et fera vibrer toute une masse d’esprits qui, si vous étiez plus exceptionnel, plus original, plus personnel, ne vibreraient pas. Vous êtes le poète et le moraliste d’un très-grand milieu. Dites cela à vos éditeurs. Tout ce qui se frotte de poésie comme nous frottons les chapons d’ail, dans nos salades adorées, sera pour vous. Il n’y a guère que cela dans le monde – des frottimini poëtiques ! […] Votre livre très subjectif n’a pas besoin d’une préface qui est toujours un peu subjective. Vous n’avez pas besoin de multiplier votre moi dans une préface ; dans votre livre, il est partout. Vous pourriez, sur une très belle page blanche, écrire le mot de Mme de Staël : “Que ceux qui se comprennent se devinent !” C’est un peu concis. Mais j’aime la concision. Les gens d’esprit la pénètrent, et elle met les sots à la porte »…
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue