• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • art

Henri MATISSE. L.A.S. « H.M. », Vence 19…

Lot 375
1 000 - 1 200 €
Résultats avec frais
Résultat: 1 625 €

Henri MATISSE. L.A.S. « H.M. », Vence 19…

Henri MATISSE. L.A.S. « H.M. », Vence 19 mars 1944, à Henry de Montherlant ; 4 pages in-8.
Belle lettre amicale sur l’édition illustrée par Matisse de Pasiphaé. Chant de Minos de Montherlant (Paris, Martin Fabiani, 1944).
Matisse s’excuse d’avoir omis d’accuser réception de Fils de personne : « l’énervement général auquel on participe forcément doit en être la cause. On attend. Il faut tout l’intérêt du travail journalier pour supporter la perspective d’une catastrophe […] J’ai trouvé votre livre très intéressant, mais pas du tout “famille” »… Il lui demande son aide pour une vente de charité « au profit des enfants évacués de la Côte d’Azur » qui sont hébergés dans des locaux insalubres : « J’ai formé le projet avec le peintre Pierre Bonnard de faire vendre dans un entracte du Soulier de satin […] une toile de chacun de nous »… Il lui demande de « donner votre coup d’épaules près de Vaudoyer […] Vous êtes le premier informé à Paris – à tout seigneur… ». Il a reçu chez lui à Vence Marie Bell. « J’écrirai à tous ceux qui peuvent m’aider »… Il ajoute : « Tout de même, si vous continuez je serai obligé de refuser vos cartes postales à cause des allusions qu’elles portent et qui feraient rougir le bureau de poste en entier, y compris le facteur. Qu’avez-vous à faire avec les femmes enceintes ? Quelle perversion ». Il ajoute qu’il est inquiet pour la couverture de Pasiphaé, sachant que Fequet n’était pas certain de la réussir : « J’ai déjà écrit à Fabiani que je puis la faire réussir à Nice et pas de réponse. Vous ne saurez jamais ce que votre Pasiphaé m’a couté de mauvais sang »…
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue