• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • art

Benjamin CONSTANT (1767-1830). L.A.S., 10…

Lot 90
500 - 600 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Benjamin CONSTANT (1767-1830). L.A.S., 10…

Benjamin CONSTANT (1767-1830). L.A.S., 10 septembre 1824, à Étienne de Jouy ; 2 pages in-8, adresse.
Il remercie son ami de sa bonté. « Tout ce que je désirais & désire encore c’est que les faits rétablis circulent dans le monde. La vérité fait son chemin, tout aussi bien que le mensonge, quoique plus lentement. Quant à l’article quelconque, il est impossible. Je ne puis pas entrer ridiculement dans des détails de famille. 2° Je ne puis me présenter, comme cherchant à tirer parti d’une créance, ce qui ferait croire à des embarras d’affaires. 3° Je ne puis mettre dans un journal qu’un des frères de ma femme lui doit & ne lui paye ni capital ni interets. Enfin une dénégation pure & simple n’est pas moins impossible, puisqu’il y a un point de vue sous lequel le fait est vrai & le Cte de Fries à Vienne & son correspondant en Suisse n’y entendraient rien & pourraient repondre eux-mêmes surtout ce dernier qui croirait que je ne me moque de lui, & le desavouer »… Il désire qu’aucune réfutation ne soit insérée dans la presse, par ceux qui lui veulent du bien, et « que mes amis seuls m’aident dans la conversation »…
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue