• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • art

Jean ANOUILH. Manuscrit en partie autographe…

Lot 8
200 - 250 €

Jean ANOUILH. Manuscrit en partie autographe…

Jean ANOUILH. Manuscrit en partie autographe sur François Descamps, [février 1934] ; 22 pages et demie in-4 (dont 3 pages et demie entièrement autographes) au dos de musiques imprimées.
Hommage au boxeur François Descamps (1875-1934, entraîneur et manager du champion de boxe anglaise, Georges Carpentier). Les premières et dernières pages sont entièrement de la main d’Anouilh ; le reste est de la main de sa compagne Monelle Valentin.
« François Descamps, qui fut le bon génie de Carpentier vient de mourir. Il y a-t-il encore des hommes capables de juger d’un coup d’œil un garçon de 12 ans et de se donner à lui pour le mener jusqu’où il mena son illustre poulain ? »… Il a été le demander à Totor, un espoir il y a quatre ou cinq ans, avant son service militaire. « Il cognait à en ébranler les plus durs, les salles de sa banlieue le voyaient déjà champion, on avait été le montrer à Carpentier ; à peine sorti de l’armée il fallait qu’il s’y mette, car tous les entraîneurs de la région voulaient avoir eu leur part à la formation de la future gloire. Ça a duré jusqu’au point où il s’est mis à trimer. Maintenant il ne peut plus rien faire. Mais […] des ricanements des jurons de Toto j’ai appris comment un petit gars pauvre s’y prend, quand il a la foi »… Monelle Valentin retranscrit les propos de Toto… Anouilh reprend la plume pour conclure : « Demain matin à l’usine, les copains fielleux et plats vont le gonfler – jusqu’au moment où le contremaître arrivera pour lui gueuler […] Ton contremaître – même si l’on mange du foie de veau cru 4 fois par semaine même si on a un pare-dents en caoutchouc – on ne le descend pas »…
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue