• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • art

Marie-Madeleine de Vignerot, duchesse d’AIGUILLON…

Lot 2
400 - 500 €
Résultats avec frais
Résultat: 563 €

Marie-Madeleine de Vignerot, duchesse d’AIGUILLON…

Marie-Madeleine de Vignerot, duchesse d’AIGUILLON (1604-1675) femme de lettres et salonnière (Corneille lui dédia Le Cid), nièce et héritière de Richelieu, qui acheta pour elle le duché d’Aiguillon, dame d’atours de Marie de Médicis, elle se consacra aux œuvres charitables de Saint Vincent de Paul. L.A.S. « La duchesse d’Aiguillon », Paris 17 décembre 1649, [au cardinal de Mazarin] ; 2 pages in‑4, adresse à « Monsieur le Cardinal » avec cachets de cire rouge aux armes (brisés).
Soutien à Mazarin pendant la Fronde. « Vous deves estre bien satisfait de la grace que Dieu vous a faite de reprendre une ville et de gaigner une bataille en quatre jours se sont deux services assez considerables et importans a lestat pour obliger ceux qui en souhaittent ardemment la grandeur comme moi et qui sont aussi attachés a vostre servise particulier que je la suis, a s’en rejouir avec vostre Eminence »... Elle en a éprouvé une joie incroyable, et espère que la paix suivra cette victoire... Elle ajoute : « M. de Sainte-Maure est arrivé qui attant lefest des promesses de la Raine et de vostre Ece. Je la suplie d’en donner ordre à Mr Le Tellier et pour le restablissement du Sr de Scuderi dans le fort de Nostre Dame de la Garde Mr de Brienne attant le commandement de vostre Eminence ».
On joint une P.S. par une autre nièce du Cardinal, Marie du Cambout-Coislin duchesse d’Épernon (1614-1691), 5 janvier 1671, concernant la succession de son mari Bernard de Nogaret de la Valette, duc d’Épernon, mort en 1661.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue