• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • art

Theodor MORTENSEN (1868-1952) zoologiste…

Lot 424
600 - 800 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Theodor MORTENSEN (1868-1952) zoologiste…

Theodor MORTENSEN (1868-1952) zoologiste danois. 18 L.A.S., Copenhague 1931-1944, à son confrère et ami le professeur Jean Cottreau, à Paris ; 50 pages in-8, la plupart à en-tête Universitetets Zoologiske Museum, et 1 page in-12, adresse.
Sur leurs travaux sur les oursins. 21 juillet 1931. Le Congrès international de Zoologie lui ayant demandé de changer des noms d’échinodermes, il envoie des propositions « à tous les échinologistes les plus importants », avant de soumettre leur choix à la Commission de nomenclature... Juin-décembre 1932. « Grand merci pour l’information de l’exemplaire de Pseudodiadema avec la lanterne »... Il demande le sort de plusieurs échantillons de l’Heterocidaris Trigeri... Il voudrait localiser le Tetragramma variolare (Pseudodiadema) figuré dans Paléontologie française... Ayant reçu un exemplaire de Stomechinus perlatus « avec son appareil masticatoire conservé », il constate que sa structure est stirodonte ; la classification de Lambert et Thiéry n’est pas correcte... 11 juin 1935. Exposé de la teneur des futurs volumes de sa monographie des échinides, priant Cottreau de faire valoir dans sa note les illustrations, afin de prouver à la Fondation Carlsberg « que mes collègues pensent que cela vaut bien la peine »... 2 octobre 1935. Articles sur des échinides qu’il souhaite étudier... 28 juillet 1936. Grand succès de ses mois de travail à la station biologique de Ghardaqa (Égypte), sur la mer Rouge... 31 décembre 1937. Demande de communication d’échantillons de Diademopsis serialis afin de vérifier ses observations. « M. Mercier a récemment indiqué que les piquants de Diademopsis Heberti sont creux »... 18 mai 1936. Si les figures d’« Échinides du Sud de la Tunisie » de Lambert sont correctes, Monodiadema ne serait pas un Acrosalénidé, mais un Diadématidé... 3 juin 1938. Observations sur les échantillons prêtés par le professeur Jacob : Monodiadema Cotteani est bien un Acrosalénidé... 25 février 1939. Sa monographie sera « un œuvre très grand. Seulement la famille des Temnopleuridées m’a pris plus d’une année »... 10 janvier 1944. Il est heureux d’apprendre que la collection de Lambert fut léguée au laboratoire de géologie de la Sorbonne, et non dispersée dans des collections privées. « Je me réjouis en avance d’étudier votre œuvre sur les échinides de Syrie »... 10 mars 1944. À propos de récentes découvertes du genre Pericosmus dont on ne connaissait aucune espèce vivante jusqu’en 1914, et qu’il n’a étudié que par « la littérature » : référence aux travaux de Koehler, Cotteau, Humbert, Desor. Minute autogr. de réponse avec croquis... 5 mai 1944. Analyse d’une figure erronée de Pericosmus, et réponse à ses explications : « je suis très content de savoir que Pericosmus latus a réellement les trois pores génitaux normaux »... Etc.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue