• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • art

Jean-Henri FABRE (1823-1915) le grand entomologiste.…

Lot 412
4 000 - 5 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 13 750 €

Jean-Henri FABRE (1823-1915) le grand entomologiste.…

Jean-Henri FABRE (1823-1915) le grand entomologiste. Manuscrit autographe, Les Leçons du grand père ; 335 pages in-fol. en feuilles (fentes réparées à quelques feuillets).
Important manuscrit complet et inédit, évoquant des souvenirs de jeunesse, et à usage pédagogique sur les sujets les plus divers.
Fabre reprend ici la formule des « récits sur des sujets variés » rodée dans Aurore, « lectures courantes à l’usage des écoles » (1874) puis dans les divers « entretiens », « récits », « histoires » ou « causeries » d’Aurore ou de l’oncle Paul, dont on retrouve ici quelques sujets, touchant l’éducation, l’économie, l’instruction civique, la morale, l’histoire naturelle, l’économie rurale, la vie domestique, la physique, etc. L’Introduction présente les protagonistes : « Avec son ruban rouge à la boutonnière, sa grosse moustache grise, son air à a fois grave et bon, le capitaine Pierre est l’un des personnages marquants de son village, malgré le poids des années et la jambe de bois remplaçant sa bonne jambe laissée en Afrique sous les balles des Bédouins. Il sait beaucoup de choses, le vieux capitaine ; volontiers il répand à la ronde le fruit de ses études et de ses réflexions. Ses deux petits-fils sont venus passer les vacances chez lui, désireux de mettre à profit, pour leur instruction, le savoir du grand-père. André, l’aîné, aura treize ans aux prochaines vendanges. C’est un garçon laborieux, réfléchi, qui mûrit déjà sa pensée avant de la traduire en paroles. Plus jeune d’une paire d’années, Paul est un ardent questionneur. Il a l’étourderie de son âge, mais il compense ce léger défaut par bien des qualités. Tout les intéresse, les deux naïfs villageois, surtout quand le grand-père parle. Faisons comme eux : écoutons le vieux capitaine, qui nous apprendra un peu de tout ».
Le manuscrit est soigneusement écrit d’une minuscule écriture qui remplit les pages, à l’exception d’une marge tracée au crayon. Les Leçons du grand père comprennent une brève Introduction, et 92 chapitres (de 2 à 5 pages), chacun précédé d’un court résumé (nous en citerons quelques-uns) :
I L’ancienne École (« Ah ! que nous étions loin, dans mon école, du bien-être d’aujourd’hui ! »). II Les Distractions de l’École. L’Alphabet. III L’Enseignement d’autrefois. IV Le vieux Maître. V Histoire du conscrit breton (« La loi nous oblige d’aller à l’école ; et la loi a mille fois raison »). VI La lecture de la lettre (« Avec la lecture et l’écriture, l’École nous donne pour ainsi dire une seconde vue. D’un aveugle pour les choses de l’intelligence, elle fait un voyant »). VII La gratuité de l’École. VIII Histoire de Jean (« Service rendu pour son mérite s’il est ébruité ; la main gauche doit ignorer la bonne action de la main droite »). IX Une question d’André (« Le maître défriche nos esprits incultes pour y semer le bon grain d’où dépendra, en grande partie, la récolte de l’homme fait. Ah ! respectons-le, ce maître, qui patiemment façonne notre avenir ! »). X Le Papier du percepteur. XI Ce que devient l’argent du Percepteur. XII L’Impôt. XIII Les Gaëls (« Dépourvus de l’appui mutuel que nous donne ‘impôt, réduits chacun à nos propres moyens, nous reviendrions rapidement à l’antique sauvagerie »). XIV Premières habitations et premier impôt. XV L’antique mobilier. XVI La Commune. XVII Les Biens communaux. XVIII Mère Annette (« L’oisiveté n’est pas le repos. Travailler est la meilleure manière de dépenser sa vie »). XIX La Glandée. XX Les Bolets. XXI Les Lactaires. Les Amanites. XXII Les Agarics. Prudent conseil. XXIII L’Octroi. XXIV La Douane. XXV Le Tonneau du Docteur. XXVI Les Gaz. XXVII Expériences sur la pression de l’air. XXVIII La Rondelle de cuir. XXIX Le Gaz de l’éclairage. XXX Contributions directes et contributions indirectes. XXXI Le Tabac. XXXII Abus de tabac. Ses dangers. XXXIII Le Vin. La Fermentation. XXXIV La Distillation. XXXV L’Alcoomètre. L’Impôt sur les boissons. XXXVI Dangers de l’alcool. XXXVII Le Phylloxera. XXXVIII Le Phylloxera (suite). XXXIX Les Vignes américaines. XL Le Conseil municipal. L Le Maire. LI La publication du tambour. LII La tranche de melon moisie (« La vie est toujours l’œuvre de la vie ; jamais, au grand jamais, l’œuvre de la pourriture. La moisissure provient d’un germe comme le chêne provient d’un gland »). XLIV Les Microbes. XLV La Variole. XLVI La Vaccine. XLVII Chez mère Annette (« Un puits où arrivent, si peu que ce soit, les infiltrations d’une fosse à fumier, d’une écurie, d’un évier, est certainement dangereux »). XLVIII L’Eau de source. XLIX Eau de fleuve et de puits. L Le Canton. Le Département. Le Préfet. Le Conseil général. LI L’Orage. LII L’Arc-en-ciel. LIII Le Télégramme. LIV L’Électricité. LV Le Télégraphe électrique. LVI Les grandes manœuvres. LVII La Guerre. LVIII La Rançon. LIX La République. LX La nation armée. LXI Le Tirage au sort. LXII Le Service militaire. LXIII Le Suffrage universel. LXIV Sujet et Citoyen. LXV Obligations du Citoyen. La Loi. LXVI Droits du Citoyen. LXVII Les Députés. LXVIII Les Sénateurs. LXIX Pouvoir législatif et pouvoir exécutif. LXX Une Rixe. LXXI Le Juge de paix. LXXII Le Tribunal. LXXIII L’Instruction de l’affaire. LXXIV La Cour d’assises. LXXV Les dents de l’herbivore. LXXVI Les dents du carnivore. LXXVII Les dents de l’homme. LXXVIII La Bouchée avalée. LXXIX La Digestion. LXXX Le Sang. LXXXI Le Cœur. La Circulation. LXXXII Chaleur et mouvement. LXXXIII La Voix. LXXXIV La Respiration. LXXXV Effets de la respiration. LXXXVI Les Mouvements. LXXXVII Le Cerveau. Les Nerfs. LXXXVIII Le Toucher. Plaisir et Douleur. LXXXIX Le Goût. L’Odorat. XC Image donnée par une lentille. La Vue. XCI Le Son. XCII Les Ronds sur l’eau. Les ondes sonores.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue