• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • art
Lot 60
1 200 - 1 800 €
Résultats avec frais
Résultat: 1 875 €

étienne Dinet Paris

étienne Dinet (Paris, 1861-1929)
Portrait de Charles Albert Antoine CORNILLE, vérificateur des Douanes, beau-père de Jeanne Dinet, la sœur de l’artiste, 1895.
Huile sur panneau apprêté à la caséine selon le procédé du peintre chimiste Jehan-Georges Vibert (1844-1902)
34,5 x 26,8 cm
Signée et datée à gauche : E. DINET / -1895 -
Au revers, tampon du fournisseur du panneau
Cadre en bois stuqué et doré, avec le n° 429 du Salon, env. 50 x 35 cm
Historique : Salon de la Société nationale des Beaux-Arts, 1895, n° 429 « Portrait de M. C…. ».

Bibliographie : Denise Brahimi et Koudir Benchikou, La vie et l’œuvre de Etienne Dinet, ACR, 1985-1991, p. 163, n° 15 repr. et décrit par erreur comme «sur toile».

Fameux peintre orientaliste, Dinet fut également portraitiste de son entourage familial. Sa soeur unique, Jeanne, épousa en 1888 Alfred M. CORNILLE (1854-1940), futur général commandant l’école Polytechnique. Son beau-père, Charles-Albert-Antoine CORNILLE, vérificateur des Douanes, est peint en buste de face, avec au costume le ruban de la médaille d’honneur des Douanes, créée par décret du 14 juillet 1894 et tout juste reçue. M. Cornille séjourna certainement au château d’Héricy (Seine-et-Marne) où Etienne Dinet avait un atelier et qui appartient à la famille Dinet puis Cornille jusqu’en 1927. Jeanne Dinet-Rollince (Rollince, anagramme de Cornille) publia la première biographie de son frère.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue